• Rozen'n, un concept et une histoire de femmes.

    A l'origine de Rozen'n

     

    Rozen’n

     

    c’est un rendez-vous mensuel.

    Au travers de box à commander par internet, puis livrées à domicile pendant toute la durée du traitement.

    L’objectif ?

    Aider les patientes, vous aider, à prendre soin de vous. Je ne le sais que trop bien, on peut être tentée de baisser les bras pendant la maladie. Il faut dire qu’on s’est sentie plus sexy qu’en cette période de friche capillaire et de sècheresse corporelle. Alors un petit coup de main n’est pas de trop.

    Dans ces box, on trouve des cosmétiques et artéfacts adaptés et soigneusement choisis selon les effets secondaires que peuvent provoquer les traitements, mais aussi des fiches de cuisine, une petite surprise textile (peut-être allez-vous, comme moi, adopter le foulard dans les cheveux !), des conseils et des mots doux, parce que la douceur doit vous envelopper pour appréhender cet épisode le plus sereinement qu’il soit possible de le faire.

     

    Avec ces box et cet espace de partage qu’est le site, j’ai envie que vous réappreniez à vous maquiller, à vous préparer de bons petits plats, à vous bichonner et à rire. Je veux que vous ayez quelques armes pour ne pas perdre votre féminité, votre appétit, votre envie, vos envies, qui ont pourtant une fâcheuse tendance à vouloir se faire la malle quand on a un cancer. Oui un cancer. Ensemble, nous n’aurons ni peur des mots. Ni peur de lui.

     

    Mais Rozen'n c'est avant tout une histoire de femmes!

     

    A l’origine, il y a Sandra. Une femme dynamique, pleine d’idées et une histoire, son histoire, qui va donner naissance à Rozen’n. Plus qu’un projet entrepreneurial, il s’agit du dessein d’une vie.

     

    Rozen’n est née en 2015. Elle est le fruit des expériences professionnelles passées de Sandra. De ses rencontres, de ses combats. De ses challenges aussi. Comme le Rallye deu Trophée Roses des Sables pour lequel elle a sollicité les sponsors qui ont donné corps à ce projet. Et puis elle vient de Rozen'n. La vraie. Une grande amie de Sandra. Qui a du se battre contre la maladie. Contre le cancer. Appelons-le comme il se nomme, n’ayons pas peur des mots.

     

    C’est comme ça qu’a éclôt Rozen’n. L’autre Rozen’n, celle qui apostrophe, celle qui est croquée en couleurs, celle qui a envie de parler à toutes les femmes qui boxent avec le cancer. Celui du sein, des poumons ou du foie. Celui à qui on a envie de casser la figure, mais qui semble parfois faire 12 mètres de haut.

     

    Avec Rozen’n il n’est pas question de thérapie, les médecins sont là pour soigner, Rozen’n est là pour apaiser, réconforter. Avec Rozen’n il est avant tout question de bien-être.

     

    En s’intéressant à ce combat, Sandra a été très attentive au bien-être des patientes, à leurs peurs, à leur baisse d'estime et leur féminité modifiée, lorsqu'elles se retrouvent seules, face à la maladie.

     

    Entre le constat et la solution, il n’ y a qu’un pas. Sandra l’a fait et vous présente aujourd’hui Rozen’n.

     

    Je m’appelle Rozen’n. J’ai un cancer. Alors oui, c’est vrai, j’ai connu l’hôpital, la chimiothérapie, l’attente, la douleur, j’en passe et des meilleures. Mais nous n’allons pas aller sur le terrain du mélodrame, ce n’est vraiment pas le mien. Et puis il est absolument hors de question que l’on me résume à cela. A une maladie (qui ne le mérite pas) ou à une petite chose fragile. Surtout que si j’ai bien une certitude, c’est que je suis tout sauf une petite chose fragile. Il paraît d’ailleurs que j’ai un sale caractère ! Même si cela reste à prouver, j’appelle à témoignage ! Cela dit, l’avantage d’être malade -il faut bien en trouver, des avantages- c’est de voir ses proches prendre des pincettes à chaque mot qu’ils vous adressent.

     

    Par exemple, désormais, je ne suis plus chiante, je suis « un peu excessive ». A mon avis, il va donc être difficile de les recueillir ces témoignages ! Je suis aussi devenue la meilleure cuisinière qu’ils n’aient jamais connue. Alors certes, je cuisine les pâtes comme personne, mais vraiment, je suis loin d’approcher les talents de Paul Bocuse. Surtout qu’avec la maladie, on ne peut pas dire que je sois la goûteuse la plus expérimentée qu’il soit. Je suis capable de confondre chocolat et brocoli, imaginez la tristesse de mon sort !

     

    En me découvrant, vous allez comprendre que le second degré est une deuxième nature, un vrai trait de mon caractère. Ce qui n’est pas le cas de mes proches. Avec la maladie, l’humour s’en est allé chez eux. Comme les cheveux chez moi !

     

    Rozen’n c’est donc mon prénom mais c’est aussi le projet que j’incarne. Un site internet. Un rendez-vous quotidien. Un espace de détente, de chaleur, de convivialité. De celle qui manque souvent quand on est coincée à l’hôpital. Coincée par ces enfoirés de traitements -qui j’en conviens, ne mérite pas ce petit sobriquet, rapport au fait qu’ils ont tout de même la vertu majeure de potentiellement nous sauver la vie.

     

     

    Contact@rozenn-box.fr
    All Posts
    ×
    ×
    Mentions légales :
    
    Le site web www.rozenn.co est édité par la société BOITE BEAUTE SOURIRE, 62 RUE DE LA REPUBLIQUE 37380 NEUILLE LE LIERRE au capital social de 5000 euros immatriculée au registre du commerce et des sociétés de Tours sous le numéro : 823 658 125
    Responsable de la publication : Sandra Benoit
    Réalisation du site : société BOITE BEAUTE SOURIRE
    Hébergement : http://www.strikingly.com
    TVA Intracommunautaire numéro : FR73823658125. 
    Siège social : MAME, 49 bvd Preuilly 37000 Tours 
    E-mail : contact@rozenn-box.fr
    
    Conditions générales de vente:
    http://s674078092.onlinehome.fr/conditions-generales-de-vente/